Le Havre promenade littéraire

Promenade littéraire

Le Havre promenade littéraire affiche

Le Havre est un lieu de passage et d’échanges depuis bientôt 500 ans. Proche de Paris, la ville a inspiré, les peintres, mais également de nombreux écrivains. A l’époque des paquebots, la ville portuaire aux mille visages apparaît sous les traits d’une cité balnéaire comparable à Honfleur ou Deauville ; à la moitié du XXème siècle, elle renaît des bombardements dans un défi architectural aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ; Le Havre, c’est aussi l’un des ports représentés dans de nombreuses aventures romanesques.
 

Afin de redécouvrir cette incroyable odyssée, l’Université du Havre s’est alliée à la Ville du Havre pour créer La Promenade Littéraire, une exposition pérenne à travers l’installation de 20 bancs répartis dans la ville du Havre. C’est une « invitation au voyage » qui permet au promeneur de découvrir, à travers la plume de différents auteurs, Le Havre à de multiples époques. Par exemple, c’est ainsi l’occasion de se glisser dans les mots de Guy de Maupassant pour admirer la jetée nord de la cité portuaire. Grâce aux textes, et aux représentations artistiques sur ces bancs, l’exposition laisse le lecteur libre d’imaginer comment Le Havre se présentait à l’époque de Flaubert, de Stendhal, ou de Simone de Beauvoir.

La Promenade Littéraire, c’est un moment de découverte, de culture accessible à tous par deux moyens : dans l’espace urbain, grâce aux bancs de la Promenade Littéraire conçus pour cette exposition en plein air, mais également grâce au site web de la Promenade Littéraire du Havre accessible in situ grâce à un QR code sur le mobilier urbain, ou depuis chez soi via l’adresse www.promenadelitteraire-lehavre.fr
 

La Promenade Littéraire est un objet éditorial inédit, mi-anthologie, mi-site muséographique (il rassemble 150 extraits et autant d’images) installé dans l’espace urbain. Les bancs permettent d’accéder à une exposition virtuelle retraçant l’ensemble de la promenade afin de se repérer dans la ville, mais également de télécharger davantage de parcours littéraires dans la ville, tels que Le Havre imaginé par Jean-Paul Sartre sous les traits de Bouville dans La Nausée, ou Le Havre que décrit Raymond Queneau dans Un Rude Hiver.

Le site en ligne permet aussi d’écouter la lecture des extraits littéraires présents dans la ville, et de découvrir plus d’auteurs, et de lieux représentés dans la littérature havraise comme la ville haute, ou la centrale thermique. La promenade littéraire sur internet, c’est une nouvelle déambulation autour de la littérature havraise et des représentations du Havre dans les arts, grâce aux nombreuses archives, aux photos des auteurs, aux dessins, aux peintures, aux extraits de films, et aux affiches.

Promenade dans la ville

Au fil de la balade, le promeneur peut voir défiler les périodes successives du Havre, ville phénix qui a été transformée, bombardée plusieurs fois depuis sa fondation, et qui ressurgit sous la plume des écrivains. Sartre y découvre le concept d’existentialisme, Henry Miller évoque Le Havre comme un lieu lui rappelant New York, Pascal Quignard grandit dans le Havre en reconstruction, tandis que Stendhal découvre la tour François 1er et la vue qui surplombe la ville du XIXe  siècle.

Les vingt points qui jalonnent la promenade permettent de découvrir le Havre littéraire depuis le début du XIXe jusqu’à aujourd’hui. C’est aussi une promenade dans l’Histoire de l’Art entre Monet, Othon Friesz, Braque, Dubuffet et de nombreux autres artistes.

Le Havre promenade littéraire : les descriptifs
Le Havre : les bancs de la promenade littéraire

Promenade Littéraire : le site web

La Promenade Littéraire se présente également sous la forme d’un site internet. Le site, sera complété au fil des années par les différentes découvertes, et les actualités littéraires relatives au Havre. Le site de la promenade littéraire est accessible depuis la promenade par le biais d’un QR Code placé sur les pupitres de chaque banc ; il est également accessible par le biais de l’url  www.promenadelitteraire-lehavre.fr, l’objectif de cet outil de l’exposition dans la ville est d’enrichir la visite, par l’ajout d’autres photographies, d’autres archives, ou de lectures réalisées par des comédiens. Le site internet de la Promenade Littéraire permet de se déplacer d’une époque à l’autre, d’un auteur ou d’un mouvement littéraire à un courant artistique. A travers la promenade dans le site, l’internaute peut également imaginer Le Havre tel qu’il s’est révélé aux lecteurs de Balzac ou le Havre moderne –des années 1930- que Simone de Beauvoir découvre et raconte dans La Force de l’Âge :

« Nous nous retrouvions d’ordinaire au Havre qui nous paraissait plus gai que Rouen. J’aimais les vieux bassins, leurs quais bordés de boîtes à matelots et d’hôtels borgnes, les maisons étroites coiffées de toits d’ardoises qui leur tombaient jusqu’aux yeux […] Le Havre était un grand port; des gens venus d’un peu partout s’y mélangeaient; on y brassait de grosses affaires selon les méthodes modernes; on y vivait au présent, au lieu de s’incruster dans les ombres du passé. »