Découvrez l'agglomération du Havre

Eine Gegend zum Leben

Visitez l'abbaye de Montivilliers près du Havre en Normandie

Montivilliers

Le nom de Montivilliers, deuxième ville de l’Agglomération Havraise provient de son ancienne abbaye de femmes « Monasteri Villare ». La prospérité de la ville et sa renommée sont liées à cette prestigieuse abbaye, aujourd’hui coeur de l’activité touristique et culturelle et étape incontournable sur la route des abbayes normandes. Au coeur de la ville, l’abbaye totalement restaurée propose un parcours scénographique unique en Normandie. En cheminant dans les lieux de vie des religieuses : le cloître, la salle capitulaire, les dortoirs et le prestigieux réfectoire gothique transformé en salle d’exposition temporaire, la visite audio-guidée dévoile leur quotidien rythmé par la prière et les travaux. Ainsi, l’abbaye de Montivilliers témoigne tout à la fois du rôle essentiel des abbayes dans l’histoire régionale et de la beauté de leurs architectures.

L’Aître de Brisgaret - Ce cimetière du XVe siècle est avec l’aître de Saint-Maclou de Rouen, un exemple architectural unique en Normandie. Lauréat des rubans du Patrimoine 2015. La promenade de l’abbaye, circuit piétonnier audio-guidé ( version adulte ou enfant ) vous emmène par les vieilles rues à la découverte de la cité médiévale de Montivilliers, son histoire et ses anecdotes. 2€/1€ enfant – Audio-guide à retirer à l’abbaye

Gonfreville-l'Orcher

Entre modernité et héritage, la ville de Gonfreville l’Orcher offre dans tous ses quartiers des lieux de mémoire. Château d’Orcher, médiéval et baroque, ouvert en été. Salon Louis XV et XVI. Jardins accessibles toute l’année.

A ne pas manquer : «Plantes en fêtes», tous les deuxièmes week-ends d’octobre.

Le château d'Orcher près du Havre
Sainte-Adresse la balnéaire

Sainte-Adresse

Encensée par Alphonse Karr, alors rédacteur au Figaro au XIXe siècle puis par Georges Dufayel, père du « Nice Havrais » dans les années 1900, Sainte-Adresse incarne l’esprit balnéaire. Capitale administrative de la Belgique, durant le premier conflit mondial, source d’inspiration pour les impressionnistes, spot réputé pour les sports de glisse, Sainte-Adresse conjugue avec élégance et bonheur, histoire, culture et nautisme mais aussi architecture avec ses nombreuses villas, son phare classé sans oublier son festival des « Dixie Days » le rendez-vous annuel des amateurs de jazz au cours du week-end de la Pentecôte. Embrassant du regard l’estuaire, sa pittoresque chapelle « Notre-Dame des Flots » rénovée en 2014, mais aussi son original « Pain de sucre » lieux dédiés aux marins méritent plus qu’un arrêt : une visite.

Octeville-sur-Mer dans l'agglomération du Havre

Octeville-sur-Mer

Sur la côte d’Albâtre, Octeville offre le charme d’un grand village animé avec notamment, son marché dominical du terroir. On y trouve également l’association Aquacaux ainsi qu’un golf de 18 trous.

Epouville

Epouville se situe entre Rolleville, Montivilliers (à l'ouest), Manéglise (à l'est) et Saint-Martin du Manoir (au sud). Eglise St-Denis. Manoir de Gray, XVIIIe siècle, brique rouge.

Gainneville

Eglise avec flèche en pierre et nef du XVIe siècle.

Fontaine-la-Mallet

Dans un écrin de verdure, entre les parcs de Montgeon et de Rouelles, ce village paisible s’étend autour de sa place. Depuis 2001, l'église ainsi que le presbytère, l'escalier et les murs de terrasse et d'enclos ont été inscrits sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques grâce à leur construction en briques et pierres, ce qui constitue une singularité du patrimoine du XXe siècle. De la sente du moulin vers Rouelles, vous pouvez apercevoir "la piscine des allemands", dissimulée en partie par la végétation. Elle fut construite vers 1942, mesurait 24m par 7m et était dotée de 3 plongeoirs à chaque extrémité. Après l'occupation, les Américains y ont ajoutés des douches, une bâche pour la couvrir et l'eau y était chauffée.

A ne pas manquer : le rendez-vous des peintres « Fontaine des Arts », sur la place le 1er dimanche de chaque mois, de mai à octobre.

Saint-Martin-du-Manoir

Manoir du XVIe siècle. Eglise avec chaire à prêcher sculptée, du XVIIe siècle

Cauville-sur-mer

Cauville-sur-mer se trouve à 14km du Havre sur la Départementale 940, entre Octeville-sur-mer et Etretat. Manoir et colombier en pierre blanche en damier. Eglise St-Nicolas

Fontaine-la-mallet près du Havre et Montivilliers en Normandie
Eglise de Saint-Martin du Bec près du Havre
Eglise de Manéglise

Manéglise

Manéglise est resté un village rural (sept fermes encore en activité). Eglise St-Germain du XIe siècle, classée monument historique. Ferme du calvaire en colombages. Le village a gardé des traces de son histoire. Il possède une église romane du XI et XII siècle, classée monument historique, dans laquelle a été découvert des fresques très bien conservées datant du XII siècle. On peut également noter dans le cimetière communal la présence de stèles belges de soldats décédés au Château des Hellandes. Un calvaire érigé au milieu d’un champ en mémoire du vœu d’un agriculteur ayant trouvé un crucifix à cet endroit et fait un pèlerinage à Liesse près de Laon en 1660. On y découvre aussi des fermes entourées de talus cauchois (clos masure) dans lesquelles se trouvèrent parfois des pigeonniers (1663 pour la ferme de Herbouville).

Rolleville en Pays de Caux

Rolleville

« De sinople, à la barre ondée d'argent chargée de trois roues de moulins à eau de gueules, accompagnée en chef d'un pigeonnier d'argent et en pointe d'une gerbe de lin liée d'or ». L'explication du texte du blasonnement est la suivante : sinople veut dire vert, la barre ondée représente l'eau de la Lézarde, des étangs, des sources, les trois moulins d'eau existants sont figurés par trois roues, de gueules, c'est-à-dire rouges ; en chef, ce qui veut dire en haut du blason, le pigeonnier d'argent est celui du Manoir, partie historique du village ; et en pointe, vers le bas, une gerbe de lin qui est un élément important de la vie agricole du Pays de Caux, l'or étant le jaune. Ancien manoir des abbesses de Montivilliers, pierre blanche et silex noir, colombier du XVIe siècle.

Rogerville

Village d’origine cauchoise datant du Xe siècle

Mannevillette

Le blason : les épis et les étoiles sur fond d’azur évoquent peut-être la vocation agricole de la commune et la vie au grand air. Représentés sur les armoiries des Greniers, seigneurs du lieu, les épis évoquent aussi leurs patronymes ; les étoiles rappellent les ancêtres marins de la famille. Eglise avec clocher-porche. « La grande ferme », manoir de briques et pierres blanches datant de 1767.

Notre-Dame-du-Bec

Source de la rivière « la lézarde ». Eglise du XVIe siècle.

Notre-Dame du Bec