Français

Histoire de la ville

1ère ville de Normandie avec 174.156 habitants

Au Moyen Age, l'embouchure de la Seine est placée sous l'influence des ports d'Harfleur et d’Honfleur : leur envasement, conjugué aux ambitions territoriales et commerciales de François Ier, favorise l’émergence du port du Havre, devenant ensuite une ville de fondation royale au XVIe siècle.

A partir du XVIIIè siècle, l’enrichissement des armateurs, par les échanges avec les colonies, engendre une prospérité sans précédent. Cette croissance incite Louis XVI à commanditer la construction d’une ville neuve au Nord.

En 1852, sous la pression d’un centre toujours surpeuplé, Napoléon III décide de démanteler les enceintes, de les remplacer par de grands boulevards, et d’annexer les communes environnantes. Le Havre devient une grande ville industrielle intégrant un port voué aux trafics des matières premières (coton, café, épices, bois exotiques…) et au transport des passagers avec l’essor des transatlantiques.

Le Havre change de nouveau après 1944. La reconstruction des 150 hectares du centre-ville est confiée à l’architecte Auguste Perret. Il y applique les principes du classicisme structurel, alliant utilisation du béton armé et vocabulaire classique. Depuis Juillet 2005, cet ensemble représentatif d’une exceptionnelle cohérence est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Fruit d’une histoire maritime et portuaire, le patrimoine havrais relate une épopée urbaine scandée par de grands architectes : Bellarmato, Thibault, Lamandé, Perret, Niemeyer et bientôt Reichen & Robert ainsi que Nouvel

Le Havre une ville, un site à découvrir !